Une garantie bris de glace avec La Medicale

Retrouvez ci-dessous les réponses aux questions fréquemment posées. Si vous ne trouvez pas l’information que vous recherchez, contactez-nous.

Contactez-nous

Il est fortement recommandé aux automobilistes d’agir vite en cas de dommage sur leurs vitrages automobiles, notamment lorsqu’il s’agit du pare-brise : La réparation ou le remplacement de la pièce sont prises en charge par la garantie bris de glace de La Medicale.

 

Comment se déroulent la prise en charge et la réparation d'un pare-brise avec La Medicale ?

 

Un impact ou une fissure sur pare-brise est considéré comme un bris de glace : selon sa gravité, il nécessitera une réparation ou le remplacement pur et simple de l’équipement. En fonction du niveau de couverture prévu par votre contrat, ce type d’intervention est pris en charge par votre La Medicale. Une condition à respecter : Le sinistre doit alors être déclaré sous les 5 jours ouvrés.

 

Quelles démarches faire pour la prise en charge d'un bris de glace avec La Medicale ?

 

Conformément à l’article L. 113-2-4 du Code des assurances, lorsque votre sinistre est constaté, vous disposez d’un délai de 5 jours ouvrés pour le déclarer auprès de votre assureur. Cette déclaration de bris de glace est à effectuer par courrier (lettre recommandée avec accusé de réception). La prise en charge d’un bris de glace sera effective, une fois que vous aurez obtenu l’accord de votre assureur. Sachez qu’il n’y aura pas de frais à avancer si vous optez pour un réparateur agréé par votre assurance La Medicale.

Pour un pare-brise endommagé ou une surface vitrée cassée, le dommage doit impérativement être déclaré à votre La Medicale dans un délai de 5 jours ouvrés (article L.113-2-4 du Code des assurances). Il suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception (ou via internet si la dématérialisation des documents est acceptée). Que le dommage soit consécutif à un accident, un vol ou un acte de vandalisme, votre assureur exige un certain nombre de pièces justificatives : devis de réparation, dépôt de plainte éventuel, date et circonstances du sinistre. Votre dossier est ainsi instruit par votre assureur qui procédera au remboursement des frais en fonction des conditions prévues par votre contrat (franchise, montant du plafond de remboursement, forfait…).

 

Quelles sont les conditions de réparation de votre pare-brise avec La Medicale ?

 

La taille, la position et/ou le nombre d’impacts déterminent s’il y a lieu de réparer le pare-brise, ou s’il est nécessaire de le changer intégralement par un neuf : on estime que votre pare-brise doit être remplacé s’il présente plus de trois impacts à sa surface, si l’un d’entre eux mesure au moins 40 mm, ou s’il est localisé dans le champ de vision du conducteur.

Avant de souscrire un contrat, il est nécessaire de bien vous renseigner auprès de votre compagnie d'assurance La Medicale des modalités d’indemnisation. Lorsque vous choisissez la formule «tous risques » ou « tiers étendu », vous bénéficiez d'une prise en charge automatique des surfaces vitrées de votre voiture. La couverture proposée ne se limite donc pas au pare-brise : un dommage sur la lunette arrière, les blocs optiques (feux avant et arrière, phares antibrouillard et clignotants), le verre du toit ouvrant, ou le miroir du rétroviseur donnent lieu à une indemnisation.

 

Quels sont les coûts liés à un bris de glace ?

 

Selon le modèle de véhicule et la nature du sinistre, un pare-brise peut être réparé ou changé. Des impacts légers et des fissures superficielles (40mm maximum) peuvent être colmatés à l’aide d’une résine spécifique. Si le pare-brise est trop endommagé, il doit alors être obligatoirement changé. Plus de trois impacts ou un seul impact de plus de 40 mm imposent un remplacement. Il en est de même si le bris de glace altère le champ de vision du conducteur ou se trouve à moins de 5 cm du bord du pare-brise. L’intervention nécessite de la main d’œuvre et coûte environ 90€ pour une simple réparation. Le changement complet du pare-brise démarre à un tarif de 400 euros minimum. 

Pour que votre sinistre soit pris en charge, vous devez parfois vous acquitter d’une somme correspondant à la franchise. Elle équivaut au montant de votre reste à charge après l’indemnisation partielle de votre dommage. Tous les contrats ne comportent pas de franchise, mais elle est très fréquente. Bien souvent, elle s’applique lorsque le prix des réparations est élevé, notamment dans le cas du remplacement d’un pare-brise. Notez que son existence, son montant et ses conditions d’application doivent impérativement être mentionnés dans le contrat que vous avez signé. À défaut, vous êtes en droit de refuser son application. De plus, aucune loi ne fixe son mode de calcul et son montant. Pour savoir si vous devrez la régler et dans quelles conditions, n’hésitez pas à consulter La Medicale.